Les mots se bousculent

(2001-02-08)



Les mots se bousculent
Sans autre recul
Que celui de l'instant.
Le Temps me montre ses dents...

Et je ne puis que trembler
Et attendre sans respirer
Qu'il ait finit de me gronder
De m'être dans des futurs égaré...

La vie est ainsi faite
Qu'elle me rappelle toujours
Ses chemins les plus courts.




retour


© Guillaume MAISON